You’re the hope in me

Deborah Harry – Winner Take All (Fujimaru Jigokuhen Theme Song)

Ce titre interprété par Deborah Harry fait partie d’un jeu vidéo des années ’95. Très certainement que cet extrait sera censuré sur youtube pour des raisons de droits. Mais franchement….comment pourrions nous entendre cette chanson autrement ?

Bref, un excellent outtake. A mi chemin entre le style lounge / fusion / pop que Déborah Harry s’approprie à merveille. J’aurais aimé en entendre d’avantage. Pas vous ? si vous savez où on peut l’acheter….dite moi et je posterais le lien ici parce que c’est à ce jour quasiment introuvable.

Winner Take All

Since the time we met we lost our way again
That’s when we were heaven-sent
But remember
It’s the easy way I find hard to escape
From the gate shutting tight on our lives, on our side

This will be your choice
You will have the power
But your fingertips, they’re at your command
Or else (?) fault
Like our ancestors you must enter this world
Alone and then (?)
Or else (?) fault

Winner take all

You are the initiate
You are the hope in me
Reminding of (?)
Of your mission
When you step outside you walk alone
You talk as one
You have the power
That’s how the battle continues

This will be your choice
You will have the power
But your fingertips, they’re at your command
Or else (?) fault
Like our ancestors you must enter this world
Alone and then (?)
Or else (?) fault

Winner take all

Winner take all
And we collect our (?)
That’s when we were heaven-sent
But remember

This will be your choice
You will have the power
But your fingertips, they’re at your command
Or else (?) fault
Like our ancestors you must enter this world
Alone and then (?)
Or else (?) fault


Liste pour Xmas

Chère Mme Harry (qui ne lisez jamais ce blog)

Ce serait peut-être une bonne idée de publier sur un même album collector tous les inédits et collaborations.

 Merci  🙂

Oui, je sais à mon âge on ne devrait plus avoir d’ami(e) imaginaire. Mais au final, à quoi cela va t-il nous servir de perdre notre âme d’enfant ? moi, j’ai pas envie.

 

Publicités

Photo du jour

@joanjett @robrothnyc @blondieofficial ❤ photo by me #veronicaibarraphotography 💥check out the new video #doomordestiny 💣link in bio xx

A post shared by VERONICA IBARRA PHOTOGRAPHY (@veronica_ibarra_photography) on

💣 @blondieofficial see the new video directed by @robrothnyc link in bio xx

A post shared by VERONICA IBARRA PHOTOGRAPHY (@veronica_ibarra_photography) on

Des photos du tournage « Doom or Destiny » par Veronica Ibarra.

I can see clearly

« I can see clearly » est une chanson écrite par Arthur Baker et Tony McIlwaine pour Deborah Harry. Le titre figure dans l’album solo « Debravation ». Le single a été bien accueilli par les dance clubs américains et a culminé au n ° 2 du Billboard Dance Chart. Il a connu aussi un certain succès en Australie et au Royaume-Uni où il a atteint le numéro 23 en juillet 1993.

Une performance pour top of the pops.

« I can see clearly » – Paroles

Daybreak comes alive when I’m with you
Too late
Can’t survive without you in my world
Falling down like rain I hear the thunder
I’ve thrown it all away to keep from going under
I gotta go back back from the place that has no shame
I gotta go back to go where the past don’t show
I’ll take the blame
I can see clearly now
I can go all the way
I can see clearly now that you’re near me

All left gone away
Open up your eyes
You’ve seen yesterday
Now time to run and hide
I’ve got to go back back from the place that has no shame
I’ve got to go back to go
where the past don’t show
I’ll take the blame
I can see clearly now
I can go all the way
I can see clearly now that you’re near me

Photo du jour

Me and Debbie on the set of Doom or Destiny! 📸: @joanjett

A post shared by Miss Guy (@missguynyc) on

They’re so lovely 🙂


Digression : il pleut mais tout le monde est beau

Even if Stevie Wonder composed this song for her dauthter, this message of Love is for everyone. Yes, everyone can be so lovely, no matter age, sex or nationality. And sometimes a single song can give you this feeling all around. Have a nice day.

Pourquoi j’ai écrit en anglais ? c’est devenu automatique. N’importe quoi. Enfin, aujourd’hui je suis de bonne humeur comme vous pouvez le constater. Et oui ça change…lol

Quelques précisions sur DorD

https://www.rockcellarmagazine.com/2017/12/06/blondie-doom-or-destiny-video-joan-jett-watch/

“We wanted to comment on the bizarre state of media and news in the current political ‘idiocracy’ we are watching play out in real time and create our own news channel that dealt with current issues such as the environmental collapse, fossil fuels, bee population decline, global warming, sexism, patriarchy, Trump and Russia, feminism, consumerism, the marketing of war and more,” said Harry in a statement with the video’s premiere. 
Said Blondie’s Chris Stein:
“In trying times we try harder. Politics have become the new pop culture phenomena, but it seems the current landscape of music videos has so little to do with true protest or some kind of social message. It can be truthful, but irreverent, fun and funny. The punk style protest is somewhat removed from today’s modern music.”
And Jett:
“Blondie – Debbie, Chris, Clem and everybody have been my friends for more decades than I care to admit. They have their own style and were pioneers of the modern age of punk and rock.  I am so proud to have been invited to contribute to ‘Doom or Destiny’, I love the music and I love the message.”

Doom or Destiny video

« The most openly political video Blondie has ever done. » — Deborah Harry.

« In trying times we try harder. Politics have become the new pop culture phenomena.” — Chris Stein

Chose promise, chose due. Voilà le clip tant attendu de « Doom or Destiny ».Réalisé par Rob Roth, créateur des visuels du « pollinator tour ». La vidéo a été projeté en avant première le 16 et le 17 novembre lors des concerts de Blondie à Brixton mais c’est aujourd’hui le 6 décembre que la vidéo est dévoilée au grand public. Composé par Déborah Harry et Chris Stein pour l’album « pollinator » , « Doom or Destiny » est un titre très représentatif de l’univers de Blondie et qui renoue en partie avec l’esprit de rébellion du mouvement punk. A la première écoute audio de « Doom or Destiny » au mois de mai donc sans support visuel, l’engagement politique n’a pas été la première lecture que j’ai faite de la chanson.  Je ne sais pas si il s’agit d’une mauvaise interprétation de ma part ou si effectivement il existe plusieurs niveaux de lecture. Mais ce qui est certain, c’est que le groupe a opté pour l’engagement. On retrouve donc dans ce clip les grands thèmes de société : Protection pour l’Environnement, Féminisme, dénonciation du profit et de la désinformation. Et nous les fans on peux en être très fiers et même emboîter le pas  🙂

Article de presse :

https://i-d.vice.com/en_uk/article/595bw5/newsflash-debbie-harry-and-joan-jett-narrate-the-impending-apocalypse?utm_medium=twitter&utm_source=dlvr.it


Digression :

Aujourd’hui nous sommes le 6 décembre, jour de la Saint Nicolas. Encore très présent dans la culture des pays européens du Nord et de l’Est, il n’est pratiquement pas célébré dans le sud de la France et en pays catalan. J’ai lu dernièrement que l’étymologie du prénom Nicolas est grecque. Nikólaos (Νικόλαος), signifierait donc « peuple victorieux » (de nikê : victoire et laos : peuple). Alors je me demande….Pourquoi Saint Nicolas ne chante il pas dans les rues « power to the people » lorsqu’il distribue du pain d ‘épices aux enfants ?

Parce que les légendes ne meurent jamais

Aujourd’hui Johnny Hallyday nous a quitté et avec lui une part de notre enfance. Que l’on soit fan ou pas, il faut reconnaître qu’il faisait partie des artistes français incontournables qui ont marqué de nombreuses générations. Johnny avait cette faculté hors norme d’habiter n’importe quelle chanson qu’il interprétait. Lorsque j’ai commencé à composer des chansons, j’avais besoin de les chanter pour savoir à quelle place il fallait placer tel ou tel mot. Autant musicalement, la chanson était structurée et mélodieuse autant vocalement je me heurtais à de grosses difficultés. Être un bon interprète ce n’est pas facile, c’est une compétence artistique qui demande beaucoup de travail, tout autant que de composer une chanson. Comme un acteur, l’interprète doit ressentir le texte et endosser les joies et les peines d’un autre comme si elles étaient siennes. RIP Johnny.

 

Oh Desperado…

« Under the gun » est un titre composé par Chris Stein pour Blondie. Il figure sur l’album retour du groupe « no exit ». C’est une chanson en hommage au musicien  Jeffrey Lee Pierce décédé en 1996. Un guitariste qui savait très bien transmettre l’émotion.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Puisque une dizaine d’années plus tard, Deborah Harry participera avec d’autres artistes comme Nick Cave à un album tribute « The Jeffrey Lee Pierce Sessions Project » dont il existe plusieurs volumes. Sur le vol 1 Deborah et Nick chantent « free to walk », vol 2,  « breaking hands » et vol 3 « into the fire ». Personnellement, c’est « into the fire » que je trouve le plus abouti en terme de duo.

Vous pouvez écouter le titre sur deezer : http://www.deezer.com/fr/track/77554209 ou youtube.

Pour en revenir à « under the gun »….un titre qui ne doit pas être très facile à chanter, vu la longueur du texte. Mais  la musique est vraiment intéressante et colle bien au personnage de Pierce finalement. Une chanson de Blondie à redécouvrir 🙂

——————————————————————————–

Idée shopping pour les fêtes 🙂

« Wildweed » – Jeffrey Lee Pierce : https://musique.fnac.com/mp3589961/Wildweed

Blondie « no exit » : https://www.amazon.fr/dp/B00000ILST/ref=asc_df_B00000ILST48202004/?tag=googshopfr-21&creative=22686&creativeASIN=B00000ILST&linkCode=df0&hvdev=c&hvnetw=g&hvqmt=

Jeffrey Lee Pierce tribute volume 3 (Deborah Harry & Nick Cave etc.) : https://musique.fnac.com/a6718160/The-Independents-Jeffrey-Lee-Pierce-sessions-project-volume-3-axels-and-sockets-CD-album?omnsearchpos=1


Digression : the Eagles – « Desesperado »

ARTWALK NY

2017 ARTWALK NY oeuvre charitative pour les sans abris

Embed from Getty Images

En savoir plus :

http://www.coalitionforthehomeless.org/event/artwalk-ny-2017/